"Par le Boudu"

Publié le par Yum

Un clown méchant ! Qui tient pas debout, qui boit des coups, traîne la patte, râle et trifouille les fonds de poubelles où collent les sentiments humains miteux...
"Le Boudu est un bouc émissaire. Nos horreurs, nos erreurs, nos grandeurs, Tout, il porte absolument tout sur ses larges épaules. En nous débarrassant du Pire, il nous rend le meilleur de nous-même : le rire. Peut-être qu'un clown, Ce n'est pas plus compliqué que ça." (Daniel Conrod, dans Télérama)

"Le clown campé par Bonaventure Gacon est atypique. Il est seul, triste, ivre, sale et méchant. Il écrit des poèmes, fait du patin à roulettes, regarde les couchers de soleil et maltraite les petits filles. Il les mange, même. Par ennui et par affection. Ce bonhomme, un rien désinvolte, n'a pourtant rien d'un ogre effrayant et sanguinaire. Les bons sentiments l'assaillent autant que la faim." (Thierry Voison, L'Express)


"Par le Boudu".
Un nom qui ne vous dit rien, pas plus qu'à moi avant d'aller voir ce spectacle. Je m'attendais à quelque chose de très particulier, de profond, de très recherché. Je n'ai pas été déçue. Bonaventure Gacon est même allé bien au-delà de mes espérances et de mes attentes. Ce spectacle m'a parlé, je pense, plus qu'à n'importe qui dans la salle de cet après-midi. Pour la seule et bonne raison que je fus la seule à pleurer quand il le fallait ; c'est-à-dire tout le temps.
Le Boudu est un clown miroir de tous nos sentiments profondément violents, tristes et solitaires. Comme lui, nous avons connu le fait d'être seul, d'être délaissé, de ne pas savoir quoi faire, de se poser des questions sur nos vies, sur nos lendemains, nos actions passées, les gens autour de nous... mais jamais personne n'a souffert comme lui, quoi qu'on en dise. Le Boudu, explicitement, subit la vie et son lourd poids de Mauvais. Implicitement, il nous ramène à de douloureux souvenirs. Des choses qu'on ne veut pas vivre. Et c'est pourquoi je suis persuadée qu'aujourd'hui, je suis la seule à avoir compris le réel sens du Boudu.


____________________

Pour dire ça avec des mots et des expressions plus courantes, j'ai été extrêmement émue devant ce spectacle. Jamais un évènement théâtral ne m'a autant parlé ! Du début à la fin, le regardais l'acteur se démener à nous faire souffrir plus que rire, à nous faire comprendre que nous souffrons... un clown est sensé faire rire, celui-ci m'a fait pleuré... j'ai eu la haine contre les gens qui riaient ! Vraiment ! Certains moment étaient drôles, je peux pas le nier, mais la base, la fondation du Boudu, ce sont les larmes. J'ai eu l'impression de me retrouver dans ce clown... j'ai vraiment eu mal, et c'est pourquoi j'ai adoré ce spectacle. Nan c'est pas mon côté maso qui ressort ^^' Allez le voir si vous avez l'occasion, sérieusement, il n'y a rien à râter ! C'est fantastique !


Publié dans Idée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ça m'étonnerait que ça passe à Paris m'enfin... T'as pas perdu ton après-midi ! ^^
Répondre