Si Rares Moments

Publié le par Yum

Il entra. Sendai, en position foetale dans un coin de la chambre, dans le noir, pleurait. Isem n'alluma pas la lumière. Son jeune frère ne semblait pas l'avoir entendu entrer. Il tentait de cacher ses pleurs, faisant le moins de bruit possible. L'aîné reste un moment à écouter les si rares sanglots de Sendai. Il fut rassuré, malgré la douleur que cela éveillait dans son coeur de grand-frère. Il se décida :

"- Sendai ?"

Immédiatement, celui-ci s'immobilisa et se tût. Isem attendit un peu de rappeler son jeune frère.

"- Va t'en."

L'aîné se rapprocha. Le plancher craqua sous ses pieds, alertant Sendai.

"- Je veux pas te voir, va t'en !"

Isem ne l'écouta pas. Dans le noir, il n'y voyait rien mais il ressentait l'aura haineuse de son cadet. Tout proche, ce dernier se releva, dos au mur, tentant de repérer son frère. Ce dernier s'arrêta juste devant lui. Sendai ressentit alors le calme émanant de son aîné. Il serra son poing droit et l'envoya vers le visage de son frère. Celui-ci stoppa net le geste de Sendai. La cadet réessaya, avec le poing gauche, qui fut lui aussi stoppé. Immobilisé, il enragea :

"- Lâche-moi Isem ! Je t'ai dis que je voulais pas te voir ! Dégage !"

Il se débattit mais la force toujours en sommeil de son faire était à présent palpable. Sendai ne pouvait vraiment rien faire. Les larmes envahirent ses yeux, certaines coulèrent.

"- Dégage..."

Isem s'approcha et le prit dans ses bras. Le cadet se débattit vaguement, la chaleur du corps de son frère tout contre lui. Rassurante. Douce. Isem le serra, passant une de ses mains dans les cheveux de son jeune frère. Sendai fondit en larmes, incapable de se battre physiquement et mentalement une seconde de plus. Il serra lui aussi son frère. L'étreinte d'Isem le rassura profondément, lui rappelant à la fois sa solitude, son abandon, mais aussi la sécurité qui lui avaient été offerts à la mort de leur mère. Oui, Isem le protégeait. Toujours, Sendai faisait toujours des bêtises, mais toujours son frère le ramenait sur le droit chemin. Le cadet ne l'écoutait jamais. Parce qu'il voulait entendre et voir son frère s'inquiéter pour lui. Isem était la seule protection qui lui restait. Le seul à être à l'aimer encore le temps et les bêtises. Il n'en laissait rien paraître, mais dans quelques rares moments, Sendai osait exposer son amour pour son frère, le remerciant par ses pleurs et sa recherche de proximité. Isem comprenait. Il était conscient du manège de son cadet et l'acceptait. Il lui caressa les cheveux. Sendai s'écroula. L'aîné suivit le geste et s'assit à terre, Sendai tout blottit contre lui, pleurant à chaudes larmes. Il le berça tendrement, chuchotant quelques mots à son oreille. Sendai sanglota des pardons, l'implora de l'excuser pour tous ses méfaits. Isem lui murmura son pardon, qu'il serait toujours à ses côtés pour l'aider, l'aimer. Son jeune frère pleura encore de longues minutes dans le noir, dans les bras de son frère. Isem l'embrassa sur le front et sourit.

"- Je t'aime, Sendai. Cesse de pleurer, cela ne te va pas."

Alors Sendai inspira profondément, calmant ses pleurs. Il releva la tête et devina le visage de son frère dans la pénombre. Ils se fixèrent. Le sourire aimable d'Isem lui procurait un agréable bien-être. Sendai sourit à son tour et, baissant les yeux, lui souffla un remerciement sincère. L'aîné lui caressa la joue.

"- Tu es bien plus beau ainsi."

Sendai prit le visage de son frère entre ses mains et déposa un baiser sur ses lèvres. Et de suite, il se releva, se dirigea vers la lumière de la porte et, avant d'ouvrir cette dernière, murmura un "je t'aime" en direction de son frère.


Publié dans . harem .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Huhu... Trop tard... X3
Répondre
S
YUM !!!! Si tu te vantes de ça auprès de qui que ce soit, j'te jure ma vieille, t'y passes !!! >___
Répondre
I
Je ne pense pas qu'il était nécessaire d'exposer notre... intimité fraternelle n_n'
Répondre
A
C'est bô... *0*<br /> <br /> <br /> Même si à un moment t'as écris "faire" à la place de "frère"... XD
Répondre